A l’occasion de ces élections européennes, Build Europe entend bien jouer un rôle clef par le biais de son Manifeste sur le thème du logement, et plus particulièrement du logement abordable. Il apparaît essentiel à l’Association de mobiliser tous les acteurs européens sur un thème qui est au cœur des préoccupations des citoyens européens, et ce dans tous les États Membres. Ce Manifeste fait partie intégrante de la transformation de l’Association, dont l’action est avant tout, comme l’indique son Président Marc Pigeon, « de répondre aux aspirations sociales et environnementales de la société. C’est cette capacité à relever les défis d’aujourd’hui qui donne la légitimité aux actions de Build Europe. »

Le Manifeste explore les difficultés auxquelles sont confrontées les citoyens européens à trouver un logement qui répondent à leurs attentes. Ce challenge est d’autant plus difficile à résoudre qu’il s’agit de prendre en compte les aspirations des citoyens européens pour des logements en quantité suffisante, à prix abordable et où la demande est la plus forte. Build Europe ne prétend pas offrir une solution unique, qui puisse s’appliquer de manière uniforme au territoire européen. Au contraire, elle propose un éventail de solutions complémentaires, qui prennent en compte la question du logement dans une nouvelle perspective globale, non plus pensée en isolement de ce qui fait le cadre de vie des Européens : l’emploi, l’éducation, la culture, la mobilité, l’environnement et l’aménagement.

Pour Filiep Loosveldt, Administrateur délégué de Build Europe, « le Manifeste répond aux enjeux communs aux pays européens. Nous offrons des solutions pour répondre à la demande grandissante de logements abordables et à la nécessaire mobilisation de financements privés pour accompagner les politiques publiques. »

Parmi les quinze propositions, Build Europe suggère notamment de décréter un moratoire de cinq ans pour toute nouvelle réglementation ayant un impact sur le coût du logement neuf ; d’inciter les États membres à bannir la sur-transposition des Directives européennes ; et, dans le cadre du Semestre européen, formuler des recommandations sur le logement eu Europe.

Marc Pigeon conclut : « Les solutions ne peuvent fonctionner que si les politiques, européens et nationaux, se rendent compte de l’ampleur de la crise du logement en Europe, la solution passera nécessairement par une coopération et des acteurs privés et publiques afin de répondre aux attentes de nos concitoyens. »

TELECHARGER
MANIFESTE (FR)
MANIFESTO (EN)